Les différentes sortes de vulve

Posté dans : Non classé | 0

En 2004, une étude conduite par Naomi Crouch, de l’Elizabeth Garrett Anderson Hospital de Londres,  a démontré que la largeur des petites lèvres vulvaires varie entre 0,7 et 5 cm avec une moyenne d’environ 2,2 cm. La longueur est également très variable, de 2 à 10 cm! L’asymétrie entre les deux petites lèvres est, quant à elle, fréquente. En fait, le seul indice légitime chirurgical serait une asymétrie de plus de 3 cm, très rare (3 femmes sur 33).

Cela n’a pas empêché, en 2008, les docteurs Davidson et West d’affirmer qu’une hypertrophie modérée existait dès 1 cm et qu’elle était sévère à partir de 3 cm ! Peu étonnant, en ce cas, d’apprendre qu’une moyenne de 14% des femmes néerlandaises considèrent leur sexe comme « anormal » et que le recours à la labiaplastie est de plus en plus souvent demandé.

Or ces demandes sont très subjectives et fortement liées à la dictature médiatique qui a marketé l’image d’une vulve idéale lisse, faisant ainsi douter les femmes de leur normalité vulvaire, tout comme elle les a fait douter de leur normalité morphologique (la minceur, la silhouette parfaite, etc…). Cette nouvelle « mode » rend l’information sur la diversité de l’apparence génitale indispensable. Il faut une éducation sexuelle insistant sur la promotion positive du corps et de sa diversité. Sans quoi, nombreuses seront les victimes de souffrances psychologiques liées à une insécurité génitale, une anxiété de n’être pas « normale ».

Il est évident que l’interdiction pure et simple de la labiaplastie ne saurait être envisagée, les vraies gênes physiologiques existant. Mais il serait vraiment souhaitable que les femmes aient accès à une meilleure information sur la réalité de la diversité des vulves existantes. Et que les candidates à une intervention soient alertées sur les risques d’altération de la sensibilité des lèvres en cas de labiaplastie. Or, cette sensibilité joue son rôle dans l’excitation, par le biais de l’engorgement sanguin. Il serait dommage de sacrifier la réalité du désir au fantasme d’une mode…

7 exemples de variations vulvaires :

Schéma extrait de La revanche du clitoris, éditions La Musardine 2016