Sexualité satisfaisante et réveil du désir

Posté dans : Non classé | 0

De nombreuses femmes ont des rapports sexuels parce qu’elles pensent que leur partenaire en a besoin. Elles tolèrent attouchements, caressent et rapports alors qu’elles n’y trouvent aucun intérêt. En agissant ainsi, elles ne font hélas qu’aggraver les choses pour elles-mêmes. Parce que les rapports sexuels doivent être agréables et plaisants pour pouvoir avoir envie à nouveau la fois suivante.

En effet, c’est ainsi que fonctionne le cerveau humain. Lors de l’orgasme, de nombreuses substances chimiques sont libérées et activent le centre de récompense du cerveau. Si ce centre n’est pas activé, l’être humain « apprend » que le rapport sexuel ne rapporte rien et donc pourquoi en aurait-il envie ? On a envie d’un rapport sexuel lorsque le cerveau a appris que c’est agréable et plaisant. Et il faut garder cette association en éveil. En ce sens, la sexualité est un véritable apprentissage pour le cerveau et on ne peut pas se permettre d’avoir une sexualité insatisfaisante si on a l’intention de continuer à la pratiquer au sein d’une relation amoureuse de 20 ans !

Une récente étude canadienne a porté sur le secret des couples ayant ensemble une sexualité satisfaisante depuis plus de 25 ans. Ce qui ressort relève du bon contact entre les partenaires, de la confiance, de l’intimité, du besoin de se faire plaisir mutuellement et de se laisser exciter par l’autre, de pouvoir jouir (au sens large) ensemble des choses et d’être détendus. Oubliés le corps parfait, la lingerie coquine et les jouets. On peut, bien sûr, mais ce n’est pas là l’essentiel.

Et si parfois le rapport sexuel n’est pas un feu d’artifice, ce n’est pas forcément qu’il y a eu un dysfonctionnement. Ce n’est pas grave. Il ne faut surtout pas faire de la sexualité un problème. C’est un jeu qui doit rester sans enjeux pour pouvoir bien y jouer.