Journée mondiale du cancer de l’ovaire

Posté dans : Non classé | 0

Le 8 mai est, depuis 2013, aussi la journée mondiale du cancer de l’ovaire. En 2018, l’association Imagyn avait choisi cette date pour lancer une campagne de prévention des cancers gynécologiques. En effet, ceux-ci sont d’une part souvent difficiles à diagnostiquer car les signes cliniques sont très discrets et, d’autres part, ils sont « tabous ».

Pourtant, pas moins de 15 000 cancers de ce type sont diagnostiqués annuellement et leur taux de mortalité est très élevé. Le plus souvent, ils concernent les quinquagénaires mais il y a un premier « cap » chez les trentenaires pour les femmes porteuse d’un papillomavirus n’ayant pas régressé lors de la période d’incubation. Dès 25 ans, il est important de faire un frottis.

La prise en charge à 100% du dépistage du cancer du col de l’utérus constitue un véritable espoir car il permet la prévention de ces cancers et, dans le cadre de leur traitement rapide, la préservation de la fertilité, qui est une question tout aussi essentielle. D’autant que l’expérience australienne, où 80% des femmes d’une même tranche d’âge ont été vaccinées contre le cancer du col de l’utérus, tendrait à la quasi-éradication de cette maladie. Une bonne raison pour se faire vacciner! En France, c’est le Gardasil depuis 2006.