Poupées gonflables et pédophilie

Posté dans : Non classé | 0

Une initiative très controversée a été prise au Japon par le fabriquant de poupées gonflables Orient Doll qui a mis sur le marché des poupées gonflables à l’effigie de … jeunes enfants. Ce sont des poupées pour pédophiles. L’argument mis en avant est que c’est un outil permettant de détourner les pulsions sexuelles des pédophiles sur des objets. Pouvant ainsi assouvir leur déviance sans nuire à quiconque, ils ne feraient plus de victimes dans la vie réelle.

En fait, le problème que pose cette initiative est double:

  • tout d’abord, un tel produit peut-il effectivement servir de « placebo » aux pédophiles?
  • l’accès à un tel produit ne risque-t-il pas de réveiller des pulsions « dormantes » (non identifiées ou trop enfouies pour avoir réussi à passer la barre morale du sur-moi)?

Le sujet, extrêmement sensible, de la lutte contre les conséquences de la pédophilie, mérite un véritable débat, ouvert, fouillé et la recherche de vraies réponses, de vraies solutions. La répression seule ne peut pas être une solution. La pédophilie, comme les autres paraphilies, est un fléau qui détruit autant les victimes que la plupart des « commettants ». Ces derniers en effet n’ont pas choisi d’être pédophiles. Ils vivent avec cette malédiction, dans la terreur du passage à l’acte. Alors, quand leur donnera-t-on accès facilement à d’autres solutions que le suicide ou le crime (par le passage à l’acte)? Quand pourront-ils demander et trouver l’aide à l’accompagnement thérapeutique, à la castration chimique, à tous ces outils qui existent mais qui restent, à ce jour, quasiment inemployés sans que l’on en voit bien la raison?

Si la vision de ces poupées gonflables est véritablement dérangeante et que leur mise sur le marché n’est peut-être qu’un coup de publicité choquante, elle a au moins le mérite de rappeler que la pédophilie est un sujet qui attend toujours d’être VRAIMENT traité.