Réinventer sa sexualité en confinement

Posté dans : Non classé | 0

La plupart du temps, après l’éventuelle fantaisie des débuts, les personnes ont tendance à toujours faire l’amour plus ou moins de la même façon, fois après fois. Mais là, en confinement, ce n’est plus toujours possible (proximité permanente des enfants, partenaire confiné ailleurs, …) ou satisfaisant (se masturber une fois par semaine avec un galet vibrant, chouette, mais tous les jours, pffff).
Alors, c’est l’occasion de faire preuve de curiosité et d’imagination, d’explorer, d’inventer, de tester. D’ailleurs, il est frappant de voir que déjà les ventes de sextoys (en ligne bien sûr) ont bondi de manière impressionnante. Ce retour de la dimension expérimentale, ludique, curieuse dans la sexualité est une excellente chose pour celle-ci. Voilà qui va la revigorer, la revivifier, la (re-)rendre attrayante. Ainsi, les personnes confinées seules (célibataires, partenaires confinés ailleurs) vont développer de nouveaux moyens de faire l’amour, seules ou à distance, en utilisant la technologie (visio par internet) ou bien en redécouvrant des canaux tombés en désuétude (lettres torrides) ou encore en détournant des outils (tchatter avec des inconnus) pour développer l’activité fantasmatique. Les couples confinés ensemble vont essayer de nouvelles positions (qui font moins grincer le lit par exemple) ou chercher une alternative à la sortie au restaurant (« et si on faisait un strip-tarot ? »).
Et en faisant évoluer sa sexualité, on fait aussi évoluer son rapport à soi-même et à l’autre.