Sexualité des seniors: encore une inégalité hommes-femmes!

Posté dans : Non classé | 0

Le Professeur de sociologie Hui Liu, de l’université du Michigan, vient de publier les résultats d’une étude lancée en 2005 sur l’impact des rapports sexuels sur la santé des seniors. Après avoir interrogé plus de 2000 hommes et femmes âgés de 57 à 85 ans et les avoir suivi sur 5 ans, il est apparu aux chercheurs que si une sexualité régulière et satisfaisante est bonne pour la santé des femmes seniors, en revanche elle augmente sérieusement le risque de problèmes cardiovasculaires chez les hommes.

Voilà encore une fois la preuve de la réalité d’une inégalité entre les hommes et les femmes. Si pour une femme senior la sexualité est un excellent moyen de réduire les risque d’hypertension grâce notamment aux hormones libérées au moment de l’orgasme, chez un homme senior en revanche elle double quasiment la possibilité d’un accident cardiovasculaire ! En cause, le stress et l’effort physique mais aussi, et ce n’est pas une possibilité négligeable, le recours aux médicaments destinés à pallier à la diminution du taux de testostérone et aux dysfonctionnements érectiles ou éjaculatoires. Toutefois, pour le moment, ce dernier point reste une hypothèse non scientifiquement démontrée. Ce qui est certains, c’est que la prise de tels médicaments doit toujours être strictement encadrée par un suivi médical sérieux et qu’on ne saurait trop décourager leur consommation « sauvage ».

Cela dit, la pratique régulière d’une activité sportive couplée au recours à des positions moins « éprouvantes » pour l’homme, comme par exemple la position d’Andromaque (la partenaire au-dessus, chevauchant le partenaire), permet de poursuivre longtemps une activité sexuelle dans de bonnes conditions et en réduisant les risques. Et comme la sexualité est excellente pour le moral, elle constitue un excellent anti-âge…