Survivre en confinement

Posté dans : Non classé | 0

En général, c’est à l’occasion de la période des fêtes ou au moment des congés d’été que certains couples abordent des passes dangereuses. Mais ce qui aide, c’est tout d’abord d’être prévenu (Noël tombe chaque année à la même date!) et ensuite de pouvoir anticiper, prévoir une préparation psychologique, se consoler en décomptant les jours avant la sortie de crise et même, parfois, trouver des moyens de s’échapper provisoirement.

En revanche, la crise du Covid-19 et le confinement actuel, ça, c’est l’inconnu total, l’imprévu absolu dont la brutalité de l’arrivée accentue encore la perte de nos repères. Aucune formation, aucun préavis, l’obligation de faire ce qui a toujours été diabolisé (se replier sur soi, se méfier des autres), l’incertitude d’une durée qui déjà semble interminable, l’enjeu de notre santé (que les médias se sont empressés de traduire par l’enjeu de nos vies, ce qui hélas est vrai pour certains), tous les facteurs anxiogènes sont réunis. Et les injonctions faites sont à la fois si limitantes, peu précises, contradictoires et variables d’une commune à l’autre que tout le monde finit par risquer de perdre la tête!

Alors, quels réflexes avoir, quelles attitudes adopter pour tâcher de la fixer solidement, justement, notre tête et pour éviter de transformer la vie de couple confiné en guerre de tranchée?

  • Saisir l’occasion de la disparition des horaires de bureau/déposedesenfantsàl’école pour revoir la répartition des tâches à la maison. MonAmour ne peut plus arguer de ses 2h de transport pour ne jamais faire la vaisselle…
  • Dès que l’on sent que MonAmour a un fort potentiel d’irritation sur soi, il faut le lui dire. Gentiment.
  • Exprimer ce dont on a vraiment envie, demander ensuite à MonAmour ce qu’il en est pour lui.
  • Puisque l’on a plus de temps, il est enfin possible de creuser vraiment sur les sujets qui sont importants et aller au-delà des apparences. Que traduit cette obsession de faire des stocks de PQ?
  • Arrêter de prétendre savoir ce que MonAmour pense et le laisser s’exprimer. Sans l’interrompre…
  • Prendre un moment pour soi mais en prévenant MonAmour que c’est bien « pour soi » et pas « contre lui ».
  • Prendre un moment pour faire à deux quelque chose de sympa. Alors, cuisine avec Cyril Lignac ou sport avec Gymdirect?
  • Prendre un moment pour contacter, virtuellement évidemment, les autres. Un apéro sur Zoom ou un groupe de discussion sur WhatsApp avec VOS proches, SANS MonAmour qui fait pareil de son côté, mais pas en même temps, bande passante wifi oblige.
  • Partager des choses drôles (souvenirs, photos, blagues) et positives.
  • Se récompenser mutuellement pour célébrer cette nouvelle journée bien passée!