L’hypnose Ericksonienne

Posté dans : Non classé | 0

Le cerveau humain n’est jamais inactif. Il est même particulièrement efficace lorsqu’il n’est pas systématiquement sollicité par le conscient en état de pleine veille. C’est pourquoi l’hypnose Ericksonienne permet d’effectuer un travail de fond sur des problèmes déterminés avec des résultats rapides et durables.

A la différence de l’hypnose traditionnelle, dirigiste, l’hypnose Ericksonienne conduit en douceur à un état de conscience modifiée. Le patient va alors pouvoir lâcher-prise et se concentrer sur ce qui lui pose problème. En associant les parts consciente et inconsciente du cerveau, les ressources sont identifiées, les blocages démontés et de nouveaux fonctionnements satisfaisants mis en place. C’est en cela essentiellement que l’état hypnotique provoqué par l’hypnose Ericksonienne diffère de l’état hypnotique naturel, vécu quotidiennement, mais le plus souvent très fugitivement et sans objectif précis (ex: les « absences » quand on conduit).

C’est le psychiatre Milton H. Erickson qui a mis au point cette technique thérapeutique, dans le but entre autres de guérir les angoisses et les addictions. Elle est par exemple très efficace pour gérer le stress, les réactions incontrôlées et les émotions paralysantes. C’est parce qu’en accédant directement à son inconscient actif, le patient va pouvoir mobiliser toutes ses ressources internes (que bien souvent il ignore même avoir!) et agir de manière réelle sur ses réflexes de comportement, ses schémas intellectuels, ses représentations et ses croyances. En démontant les mécanismes de son fonctionnement interne, le patient va pouvoir débloquer ce qui n’est plus approprié et mettre en place les changements souhaités.

L’hypnose Ericksonienne est donc tout à fait adaptée au traitement d’un grand nombre de problèmes sexuels et de troubles psychosomatiques ou fonctionnels.

Par exemple:

Il n’y a de contre-indications reconnues mais il ne convient pas d’utiliser l’hypnose Ericksonienne lorsque le patient souffre de troubles de la personnalité et des pathologies psychiatriques (patients psychotiques, paranoïaques, …).

Dans mon cabinet de sexothérapie à Versailles ou à celui de sexothérapie vers Fontainebleau, j’utilise fréquemment l’hypnose Ericksonienne et la PNL lors des consultations. Le nombre de séances d’hypnose varie en fonction de chaque situation mais on peut considérer qu’en moyenne il convient de prévoir de 3 à 10 séances.

Si vous souhaitez poser d’autres questions ou voulez consulter vous pouvez passer par la page contact ou prendre rendez-vous à mon cabinet.

Thérapeute – Praticien Certifié en Hypnose Ericksonienne et Membre Associé FFHTB

ffhtb