La durée de la vie s’allonge de plus en plus et l’on reste en bonne forme physique de plus en plus longtemps. Pourtant, si l’on considère comme normal aujourd’hui que les séniors poursuivent de nombreuses activités physiques et intellectuelles et même qu’on les y encourage systématiquement, la réalité de leur activité sexuelle reste, elle, un sujet tabou. Ce qui rend leur accès aux informations d’autant plus difficile.

troisieme-age

La fonction sexuelle est une fonction physiologique et cérébrale. Le vieillissement peut l’affecter, entre autres en la ralentissant ou en la raréfiant, mais il n’y a aucune raison pour que le seul fait de vieillir supprime la vie sexuelle. Au contraire, pour les femmes, la ménopause peut même signifier une nouvelle vie sexuelle, sans l’enjeu de la procréation.

Bien sûr, certaines choses ne fonctionnent plus de la même manière. Ainsi, chez les hommes, l’éjaculation peut intervenir plus tardivement et la phase de récupération est plus longue. Chez les femmes, il peut y avoir une baisse de libido, des manifestations de sécheresse vaginale. Tous ces phénomènes sont normaux et parfaitement explicables. Un sexothérapeute va apporter des réponses aux interrogations nouvelles qui surgissent et aider à trouver des solutions adaptées afin que soit poursuivie, dans cette nouvelle phase, une vie sexuelle épanouie.

Si vous souhaitez trouver des réponses à vos questions sur le sujet, vous pouvez vous rendre sur la page contact ou demander une consultation à mon cabinet de sexothérapie à Versailles et à mon cabinet de sexothérapie à proximité de Fontainebleau.